Samedi 2 Décembre à 10 heures , à la Petite Chapelle de Dunkerque, messe à la mémoire des marins.

MOUVEMENTS A LA MARINE NATIONALE

MOUVEMENTS A LA MARINE NATIONALE
article posté le 27-02-2010 à 08:28:22, par

Il est des années où à la Marine Nationale se produit plusieurs mutations au cours de la même année, elles sont dues au temps de séjour qui est limité pour une certaine catégorie de personnel ou parce que certains obtiennent les affectations qu'ils désirent, ils partent ou arrivent.
Ainsi au cours de l'année 2009, quatre changements sont intervenus.
Il y a tout d'abord le Commandant en second, autrefois l'on disait l'Officier en second lorsqu'il n'était qu'officier subalterne. Et le matelot manœuvrier était fier qu'on l'appelle Commandant lorsqu'il était seul dans son canott ou sur la girafe lors de la peinture de coque.

Au cours de l'été est arrivé le Lieutenant de Vaisseau Olivier Hardy en remplacement du Capitaine de Frégate Madame Rambaud.

Le L.V Hardy entré dans la Marine en 1999 fait partie des officiers admis avec un contrat court, mais le sien a la chance d'avoir été renouvelé et il a bon espoir que cela continue. Il n'a toujours été employé que dans un seul grand service : La Direction du Personnel Militaire., ce qui est maintenant comme dans le civil : Les Ressources Humaines. Les postes ont été différents ainsi il a été employé pour le reclassement des officiers quittant le service, le recrutement des officiers et la gestion des réservistes.

 


L'emploi qu' il tient à Dunkerque lui convient parfaitement, homme de contact il en a avec beaucoup de personnes différentes et il travaille dur pour l'image de marque de la Marine, que ce soit près des militaires qu'il rencontre pour les problèmes de défense, des élus, des associations et des jeunes qui fréquentent la Préparation Militaire Marine tant à Dunkerque qu'à Lille et bientôt Amiens.
 

Avec les jeunes volontaires qui fréquentent maintenant la P.M.M le langage est différent d'autrefois. Lorsque le service national existait encore beaucoup fréquentaient la P.M.M pour en retirer certains avantages, tels que possibilité du choix du lieu de service et permissions supplémentaires.
Aujourd'hui il doit être tout autre, il faut faire aimer la Marine pour voir la concrétisation d'engagements et cela lui plait.
Le L.V. Hardy n'est nullement dépaysé puisque natif de la région Lilloise où il demeure avec son épouse et ses deux garçons, Titouan ; il n'est pas breton mais marin; et Timothée. C'est sur sa demande qu'il est arrivé à Dunkerque car il a tenu à ce que ses enfants connaissent le pays de leurs parents avant d'aller naviguer sous d'autres cieux.

 

Il y eut aussi le second-maître Angélique MARGRY dont la spécialité est : transmetteur. Elle non plus n'est pas trop dépaysée car originaire d'Abbeville où elle demeure ave son mari et ses deux enfants.
Elle vient de la Direction des renseignements militaires de Creil où le trafic de messages était nettement plus important qu'à Dunkerque. Pendant encore 2 ans environ elle fera la navette hebdomadaire : Dunkerque, Abbeville et c'est ce qui la chagrine un peu de ne pas pouvoir être un peu plus près de ses enfants, mais les carrières civiles et militaires ne trouvent pas toujours le même lieu d'emploi.
 

Il est un service que l'on appelait autrefois le CIRAM et qui maintenant est l' APER, service qui gère les réservistes, il y en a beaucoup, et la Préparation Militaire Marine, celle de Dunkerque, de Lille et bientôt Amiens. C'est le Maître LEDOUX Amaury qui a cette charge. Il a une nouvelle spécialité. Gestionnaire de Ressources Humaines, ce qui autrefois était un secrétaire militaire et un fourrier. Avant Dunkerque il servait à l'Etat-major des Armées.
L'affectation de Dunkerque lui plait beaucoup car, célibataire, il est originaire du Pas- de- Calais donc pas trop dépaysé.
 

Il y a eu encore un nouveau venu en la personne du maître TYRY Arnaud, dont la spécialité est nouvelle : SITEL : Spécialiste des systèmes d'information et de télécommunication. C'est-à-dire qu'il est chargé de toutes les communications usant de l'informatique comme le laisse penser son insigne de spécialité.

Avez vous déjà vu cet insigne ?

Lui non plus n'est pas dépaysé puisque originaire du Valenciennois. Il n'a pas encore l'intention de s'implanter à Dunkerque et espère bien un embarquement à la fin de son affectation. Il nous vient de la DIRESI (centre de transmission) de Houille de la région Parisienne, vous direz comme les trois autres. Il vit en couple et il est papa une fois.

 

Aux quatre nouveaux embarqués nous souhaitons un agréable séjour à Dunkerque.
 



 
Pas encore de réaction

Soyez le premier à réagir sur cet article.

 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
15-12 : Le Gustave Zédé sur la toile, un beau navire détecté... - Robert PAULY
12-12 : 2017 Samedi 25 novembre 2017 Assemblées Générale de... - DELAETER Jean-Luc
12-12 : 2017 Samedi 25 novembre 2017 Assemblées Générale de... - Yves marie
10-12 : Narval - Le Sous-Marin accidenté le 4 avril 1966 -... - Jean-Gabriel NEVEU
08-12 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - lastecoueres rené
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu