Prochaine réunion : Assemblée générale amicale DORIS le 25 novembre 2017
Le pandore barbu et breveté.
article posté le 18-07-2006 à 00:00:00, par Jean-Luc DELAETER

Il y a quelque temps déjà, le Bulletin d'information de la FOST « Top la Vue » signalait qu'un jeune sous-marinier certifié élémentaire sous-marinier rejoignait le personnel des adjoints volontaires de la Gendarmerie Nationale. La question se posait : serait-il le premier à arborer son macaron dans cette noble arme.+ Ayant eu vent d'une situation similaire déjà un peu ancienne nous avons effectué une recherche et nous avons découvert un précédent. Oui un gendarme qui arborait en service son macaron (supérieur) de sous-marinier. Il s'agissait d'un adjudant. Après quelques réticences nous avons obtenu qu'il nous raconte un peu son parcours. -« Rien de bien sensationnel. Je suis entré aux Arpets, puis après le BE ayant l'âge requis je me suis porté volontaire pour les sous-marins. C'est là que j'ai appris mon métier. J'ai suivi les cours de l'ENSM, obtenu mon certificat supérieur. A l'issue du cours de Q/M il n'y avait pas d'affectation aux sous-marins. Je suis donc parti en surface pour 6 mois seulement car j'ai été rappelé pour embarquer sur un sous-marin en carénage. Promu second maître, j'ai été désigné pour un escorteur rapide en qualité de maître chargé. Encore une fois les sous-marins me lâchaient alors qu'il y en avait beaucoup en construction. J'ai été plus que surpris car il y avait à bord du matériel dont j‘ignorais l'existence. Cela s'est passé merveilleusement bien. C'était un bon bateau avec un bon équipage, de bons officiers et je ne faisais pas de quart. Mais la situation de ma famille ; car j'étais marié et avais deux enfants ; n'était pas bonne. J'avais beaucoup de mal à trouver un logement. La cause : mes deux enfants. Je décidais donc de quitter la Marine et me présentais au concours de la gendarmerie. Mon père et mon frère y étaient déjà et le logement était fourni. Lors de l'établissement de mon dossier à bord on ne voulait pas le faire pensant que j'opterais pour la gendarmerie maritime ou mobile et le dossier fait, la direction de la gendarmerie voulait me faire choisir la gendarmerie maritime. Non c'est bien gendarme départemental que je suis sorti de l'école. J'ai eu quelque difficulté à m'adapter à l'état d'esprit de cette arme où le chef a toujours raison. Mon caractère de marin ne s'accordait pas toujours bien. J'ai été un peu surpris de voir des généraux proches de l'âge de la retraite arborer leur macaron de parachutiste. Il était certain qu'il y avait belle lurette qu'ils ne sautaient plus. Je me suis dit pourquoi ne porterais-je pas le mien. Les textes en vigueur en gendarmerie disaient que seuls les brevets pouvaient être portés. Mais comme il n'était pas facile de faire la différence entre le certificat et le brevet, je tentais le coup et le réussis. Les chefs ne trouvaient pas le texte pour me le faire enlever. J'ai bien souvent dû expliquer ce qu'était cet insigne : - un brevet supérieur de sous-marinier disais- je ! Toujours dans un esprit de provocation (lorsque je n'étais pas satisfait des raisonnements tenus en certaines circonstances) je décidais de ne pas me raser au retour des vacances. Surprise à la prise du boulot et recherche immédiate des textes. Nous en avons trouvé un ; gendarme secrétaire et moi ; en un endroit où peu de gens certainement avait regardé. Il s'agissait du règlement intérieur de la gendarmerie qui datait de 1930 je crois, que l'on pensait abroger mais qui ne l'était pas encore. Il servait encore pour les motifs de punitions. Au chapitre : Propreté corporelle, que personne ne lisait ne se sentant pas concerné, l'article 81 disait ceci : « Le gendarme partant en service doit être fraîchement rasé s'il ne porte la barbe. ». La cause était entendue ; je garderai la barbe. Il n'y eut aucune remarque. Un jour le Général commandant la région de Gendarmerie, en visite dans mon unité déclara : « Ah voilà mon premier gendarme barbu » Je devais être à coup sur le premier à porter la barbe sans avoir eu besoin d'une autorisation quelconque. La nouvelle a fait une traînée de poudre et je donnais bien volontiers la référence du règlement intérieur. J'étais barbu et je portais le macaron de sous-marinier. J'étais heureux et je le suis toujours. » Voici la photo prise en 1979 avec le macaron qu'il porte depuis 1973. Le connaissez- vous ? Il nous a laissé entendre qu'une prochaine fois il pourrait être plus prolixe et montrer d'autres photos. - Une photo avec sa légende par Jean JALOUNEIX ......peut-être serais-je le plus ancien sous-marinier (photo à l'appui) ayant sur un uniforme de la gendarmerie porté l'insigne....en 1960 cordialement Jean JALOUNEIX

 
12 réactions
1. Le 22-11-2015 à 20:03:15 par Sere claude :
Dans mon association j'ai un sous marinier qui portait le macaron de sous marinier et était rescapé du sous marin Minerve et était motard dans la police
2. Le 24-01-2009 à 22:41:42 par moustache :
j aime les gendarmes barbus ils sont adorables et sympa

3. Le 21-10-2007 à 10:34:41 par Charbonnel laurent :
Bonjour,

Effectivement aprés avoir servi dans la marine de 1988 a 1998, en grande partie sur le SMD DORIS et sur le SNA EMERAUDE de 1992 a 1998, j'ai quitté la marine pour rejoindre la Gendarmerie Nationale. A ce jour je suis bien a la Garde républicaine et je porte toujours mon insigne de certificat supérieur de Sous Marinier.Je ne suis pas le seul car j'ai eu l'occasion de croiser quelques camarades gendarmes (2 ou 3) le portant egalement.

4. Le 04-02-2007 à 09:08:00 par José VASSEUR :
je peux te renseigner si tu me donnes ton adresse. à jose.vasseur@cegetel.net.

5. Le 03-02-2007 à 12:01:12 par Courageaux anonyme :
chacun de nous ne peut quêtre fier d'arborer l'insigne du sous marinier et ainsi faire connaitre cette grande famille qu'est la sous-marinade toutefois des questions sont posées par des anciens sous-mariniers qui comme c'est mon cas ont quitté la Marine pour se reconvertir dans une autre profession et souhaitent connaitre leurs droits au regard des dispositions légales sur l'autorisation ou non du port sur un uniforme autre que celui de la marine de l'insigne.
Pour moi il n'y a aucune ambiguité sur le principe : Il s'agit d'un insigne militaire, le port sur un uniforme militaire c'est oui, par contre sur un uniforme civil c'est Non .
Ainsi pour la gendarmerie (corps militaire) : oui, lers pompiers de Paris : oui (corps militaire) , les marins-pompiers : oui, pour les autres c'est : NON , de mêmen pour la Police ....c'est NON

jean jalouneix
6. Le 26-07-2006 à 08:38:26 par José VASSEUR :
N'ayant pas une grande connaissance des statuts et réglements des sapeurs pompiers volontaires je pense qu' en ce qui concerne les tenues elles sont identiques à celles des professionnels. C'est donc vers cette réglementation qu'il faut se tourner et se référer, à défaut de disposition spéciale dans les statuts.
7. Le 25-07-2006 à 14:02:55 par Courageaux anonyme :
Salut à tous j'étais à bord de l'Argo de 1979 à 1981 comme mécano service extérieurs.
Je suis pompier volontaire et lors des différente cérémonies auquelles j'ai participé, je n'aie pas pu porter mon insigne de sous-marinier en l'absence de texte formels. Est ce que quelqu'un aurait connaissance d'un texte?
Amicalement Merci.
8. Le 20-07-2006 à 08:49:38 par José VASSEUR :
Quelques précisions. Lorsque nous avons rencontré notre pandore nous avons discuté de sa carrière. S'il est de la même génération que le motard,il faut savoir qu'à cette époque le B.E. n'existait pas. Il ne triche pas et son brevet porte le Numéro 2686, c'est son second car le premier lui a été volé dans la chambre,Il a du faire une demande au bureau admoinistratifpour le remplacer. Il était matelot de 1° classe lorsqu'il a fait son cours N.S.M.sur le BEARN, et il a démissionné de la Marine pour entrer en gendarmerie alors qu'il était second-maître de 1° classe, maître chargé torpilleur sur un escorteur rapide avec 8 ans de service. Il a navigué en gros 5 ans aux sous-marins. Il ne bluffe pas.
Cela fait plaisir de voir l'attachement que l'on a à ses premieres armes.
9. Le 19-07-2006 à 20:18:05 par Courageaux anonyme :
Qui peux me renseigner ? Si j'ai bonne memoire,a une certaine epoque dont celle des deux pandores on pouvait changer d'arme et entrer en gendarmerie avant d'avoir fait le cours de crab,or sur les photos ils portent bien le B.S Sous-Marin et pour passer ce certificat a L'ENSM il fallait etre admissible !!!!!a moins que le souma ele faisait moins bien sur la tenue!il est vrai qu'aujourd'hui on voit un certain nombre de "sous-mariniers" de bureau arborant fierement un macaron dit alimentaire.
10. Le 19-07-2006 à 08:50:18 par JBB :
Pour moi,je l'ai toujours porté sur mon uniforme de pompiers,à l'occasion du 14 Juillet ,ceci en souvenir d'un camarade décédé sur l'espadon ,à cette date ,en 1974 . voir le forum sur "La tragédie de la mineve
http://s.m.minerve.free.fr/phorum/read.php3?f=4&i=1694&t=1694
Amicalement JBB
11. Le 06-07-2006 à 12:40:28 par Courageaux anonyme :
Pour ce qui me concerne, je n'ai pas eu de problèmes dans la police Nationale ; le jour où j'ai décidé d'arborer mon macaron, je l'ai mis ! j'ai eu droit à quelques : ''c'est quoi cet insigne ?'' et la réponse donnée n'a pas donné lieu a autre commentaire que : ''ah bon '' et c'est tout !

Bernard (Sm Diane et Morse)

12. Le 05-07-2006 à 08:28:57 par dann :
il y a effectivement des cas similaires :
le second -maître électricien Laurent Charbonnel à quitté le sous-marin Doris pour rejoindre la garde républicaine, je me souviens l'avoir croisé sur les champs Elysée lors du défilé, il arborait avec fierté son macaron sur sa tenue de garde républicain.

mjr dann


 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
22-11 : Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le... - j-marc Pelabon
19-11 : 2017 Samedi 18 novembre Assemblée Générale de l'AMMAC... - Patrick
15-11 : 2017 Samedi 11 novembre Dunkerque cérémonie du 99ème... - www.jepi-dunkerque.f
12-11 : 2017 Samedi 11 novembre Dunkerque cérémonie du 99ème... - patrick
12-11 : 2017 Samedi 11 novembre Dunkerque cérémonie du 99ème... - Jose Vasseur
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu