Prochaine réunion de l'Amicale Doris de l'AGASM à Watten le 9 septembre 2017
Junon -
article posté le 26-08-2004 à 23:45:21, par Jean-Luc DELAETER

Appareillage à bord de la "Junon" un sous-marin de chasse et d'attaque de 700 tonnes à hautes performances pour une plongée à 300 mètres.


Extrait du colloque du 25 et 26 octobre 1999 à Cherbourg (1899/1999 Un siècle de construction sous-marine). DGA - DCN CA François DUPONT Commandant le la "Junon" du 22 septembre 1987 au 25 août 1989 - En ce dimanche de mai, il pleuvait Barbara sur Brest. Et sur Lorient un vent de force sept. Les enfants à Larmor confinés malgré eux avaient été odieux. Et la Junon pourtant devait appareiller, car il s'agissait bien d'un départ nocturne imposé par la mer et des fonds peu propices. Les escorteurs à Brest eux restaient à l'abri ! Il est quatre heures dimanche et... plutôt l'heure du thé. Sous le béton de Kéroman le commandant, fidèle à ses côtés l'officier de manoeuvre contemplent médusés la carte météo. Rouge est bien cette carte rouge des dépressions qui hantent l'Atlantique et défient le Breton. "La Junon appareille confirme Comesoulant Mer 0,1,2, mer 4,5,6 ou mer 7 a-t-on jamais vu un bateau de la Royale se poser la question d'y affronter Neptune ?" 19 heures - cris de mouettes et nuages très bas " Aux postes de combat de vérification !" " Aux postes de combat de vérification !" Le Ter semble d'un coup plus calme qu'un étang et le cliquetis doux au bord de ses pontons fait penser un instant que l'enfer s'éloigne. " Aux postes de combat - Aux postes de combat" Alexandrin fameux si souvent entendu. " Rendre compte de l'appel aux postes de combat" Inutile précaution, tout le monde est présent. Ils ont abandonné leurs femmes et leurs enfants, et pour certains seulement les antres des cafés il y a même ici l'équipe supplémentaire mais il le savent déjà, l'équipage est complet eux seuls resteront. Sentiments mêlés. " Essai de dépression pour 200 millibars" le groupe électrogène lance sa longue plainte et toutes les oreilles reçoivent l'appel d'air. " Silence dans le bord rendez compte au central" " légère fuite ici légère fuite là " toujours ce sectionnement de surface fatigué. " On a perdu en tout vingt petits millibars, éclairage de secours vraiment bien fonctionné" " CO de central, problème sur une pompe" ah cette pompe là va-t-elle compromettre ? Ou plutôt protéger la Junon et les siens ! D'un départ vers le large? Ou bien faudra-t-il pendant de longues heures attendre un dépannage long et fastidieux ? La pompe d'assèchement est enfin disponible ! Ah merveilleux travail des hommes de l'arsenal ! Ah splendide compétence du mécano des aux ! " Le Commandant monte à bord" - " Sur le bord" L'équipe de quart est prête manteau blouson et bottes, bonnet et serviettes, en guise de presse - étoupe pour les heures qui viennent. " Bonsoir Commandant, quelle belle soirée ah quel beau métier" " on est paré partout" " Bien" dit le commandant - mais que cache ce "bien" ? Ah comme je voudrais être moi aussi commandant " Plage avant attention on fait avant sur la garde" Tribord avant un - à gauche 10 et l'aussière gémit Les deux moteurs arrière un et l'aussière mollit " Plage avant plage arrière larguez larguez partout" " Stoppez" " Moteurs avant Deux" " A droite 15 " " A droite 15 " Lentement sur les plages les hommes maintenant remontent. Dernière cigarette, elle est toute mouillée Le sous-marin se glisse, le soleil se couche, et déjà cap au Sud, Port Louis est à bâbord. Et première rafale le suroît nous attend " Les moteurs avant quatre et prenez donc la charge" Les lumières de Groix commencent à s'allumer là-bas ils vont dormir bien au chaud, un dimanche. " Mon cher officier de quart là je vous abandonne et prévenez-moi vite si le vent donne fort " " Mais comment le pourrais-je oh vénérable ancien Il hurle déjà si fort que je ne vous ouïe plus" A ce moment choisi nos deux têtes se heurtent tentant en même temps d'éviter un embrun. Le commandant descend ­ah mais vraiment vraiment quand serais-je Commandant ? En bas on s'organise il va falloir tenir. Au central on est sec même si de temps en temps de là-haut dégringolent quelques douches amères. On plaisante à la barre - on raconte ce dimanche et les diesels chargent et les compresseurs tournent " CO de passerelle - CO de passerelle" Ah cette liaison Etanche qui ne fonctionne jamais qu'aux postes de combat et par mer zéro ! Seuls au monde désormais l'officier, le veilleur plus guère de capitaine et plus de quartier maître seulement une équipe qui veille, unie, là-haut. " Passerelle de CO " Ah enfin l'on répond " CO de passerelle CPA du pêcheur à bâbord par l'avant ? " Mais que fait ce pêcheur dans une telle mer mais que faisons-nous donc nous-mêmes... la phrase s'est envolée, victime encore une fois d'une grosse baleine. " Passerelle de CO ici le commandant" pour vous donc commandant voilà qu'elle Fonctionne, cette foutue liaison qu'ils ont voulu étanche! "Commandant j'écoute " - Ah quand serais-je Commandant ! " Le CO vous lira mes ordres pour la nuit. Tenue de veille prise quand vous allez franchir les fonds de 100 mètres et... bon quart capitaine ! " bonne nuit commandant enfin si l'on peut dire. Deux heures du matin, au loin l'on aperçoit la ligne des cargos qui descendent de Ouessant. " Passerelle de CO - Passerelle de CO " " Le fond sous la quille est à quatre vingt seize." " Prendre la tenue de veille" " Prendre la tenue de veille" Ah qu'à nos oreilles ces mots si doux résonnent et qu'avec empressement on va sans trop attendre ouvrir l'eau des régleurs, gonfler le régleur un, pompe à huile en HP, débrancher les ponts souples, contrôler les panneaux, et tester le coffret, du système schnorchel, faire la ronde des cales, déclaveter les purges. Et ronde pour finir du maître de central ah qu'elle semble longue ! " Tenue de veille prise elle est vérifiée." " Bien central - de ce pas prévenir le Commandant." Le chef de CO esquisse un sourire. " Bonsoir Commandant" La jupe du périscope est un long voile opaque vers la nuit toute noire. Lumière de la table traçante. " Chef on change de calque! " Le sonar ronronne et dans quelques minutes Il sera de nous tous oeil oreille fidèle. " Passerelle de central venez face à la mer" Venez face à la mer ! Venez face à la mer ! Je ne vois pas la mer et la houle est croisée " A droite 10 A droite 10 " Venez donc jeune homme vers le 245 je ne sais si c'est là face bien à la mer mais qui peut ici bas vraiment vérifier. " Commandant nous y sommes! " Ah la... Et dire que jusqu'ici j'avais bien réussi à maintenir au sec mon cou endolori et bien c'est fini ah cruelle baleine! " Commandant je confirme nous sommes face à la mer" " Venez à 12 mètres" " Alerte Alerte Alerte" Hurlement sinistre du Klaxon Reuh Reuh Reuh. Claquement sec, l'obturateur coupole. " Ouvrir les purges cinq, quatre, deux et un " On se glisse dans l'échelle, on cherche les barreaux, la manivelle tourne, lumière verte au central. La tempête furieuse est derrière le panneau. Pas encore tout à fait on tient sur les centraux. Un déluge précède des bottes dégoulinantes coup d'oeil au Commandant. Coup d'oeil vers le second. Le maître de central est l'homme du moment. Mais quel est donc ce monde ? Mais quel est ce confort ? " Le savez-vous vous autres l'enfer duquel je viens? " Coup d'oeil aux voyants tout est vert on y va. " 12 mètres! " Dernier chuintement - Dernier claquement " Toutes purges ouvertes" oeil sur le mano. " Auxiliaires de central admettez à courir" On est vraiment léger normal en cette mer. Le second s'interroge on est vraiment léger ! Coup de mer sur le kiosque et six mètres au mano. " On a admis cinq cent" " Préviens-moi à une tonne. " Sept mètres cinquante. Déjà des coups plus faibles le bateau au barreur semble bien obéir. 8 mètres - 10 mètres - 12 mètres " Auxiliaires tiens bon on peut cesser d'admettre " "Capitaine si l'on veut on peut réduire aussi" " Moteurs avant trois" " Fermez les purges" " Toutes purges fermées - Toutes purges fermées" Voilà enfin venu le temps du sous-marin, quelques mètres plus haut le vent peut bien hurler quelques mètres plus haut les vagues se déchaîner toutes purges fermées, nous sommes sous-mariniers. " Venez en immersion et passez avant deux faites route au Sud et ne me réveillez qu'à sept heures sonné pour humer les croissants" " Allez et bonne nuit veillez bien sur nous tous" Le sous-marin s'incline. Tout d'un coup tout est calme douceur et volupté Demain on reprendra la vue. Demain on hissera l'ARUR. Demain on reprendra la charge. Demain on lancera peut-être une torpille. Demain on retrouvera un grand SNLE, en départ en patrouille pour ses soixante-dix jours. Demain on chassera trente secondes partout. Demain face à la mer. Demain on humera l'air de l'Atlantique. Et l'on contemplera le coucher du soleil, sur la mer apaisée. Et demain l'on verra un à un s'éclairer Les phares de la côte. Et les lumières de Groix. Et demain les coureaux. Demain la citadelle, le Ter et les pontons. La tenue de repos. Demain - Demain - Demain. On pourrait en parler de ces sacrés bateaux des journées et des heures au central au carré. Daphné - premiers sous-marins Modernes. Daphné - premiers sous-marins à hautes performances. Daphné - premiers sous-marins à trois cents mètres. Daphné - sous-marins de Méditerranée. Daphné - sous-marins d'Atlantique. Daphné - sous-marins Caraïbes. Daphné - sous-marins d'Orient. Sous-marins courageux et marqués dans leur chair Minerve, Eurydice, Galatée et Doris. A Lorient, à Larmor et sur l'Atlantique les dépressions toujours traînent leurs nuages gris. Mais Kéroman s'est tu et le Ter est bien triste de ne plus jamais voir ces drôles de bateaux noirs qui partaient dans la nuit pour courir les mers. Et à Missiessy on rappelle ce temps qui voyait se glisser au coucher du soleil, un bateau tout chargé des parfums de la Grèce et des vagues pensées glanées tout près de Syrte. Mais le temps ne doit être aux pâles nostalgies Redoutable, Agosta, Rubis et Améthyste, Triomphant. De merveilleux bateaux ont su prendre la suite. Et les hommes sont les mêmes, les hommes des bateaux noirs, qui savaient loin du vent mais aussi du soleil, qu'une phrase très simple mille fois répétée, ouvrait pour le bateau et pour son équipage la vie des profondeurs, à eux seuls donnée. "Toutes purges fermées !" Paris- Cherbourg - Octobre 1999


N'hésitez pas à commenter cet article, laissez vos remarques, vos questions, vos anecdotes....!!!!


 
3 réactions
1. Le 23-12-2007 à 17:22:21 par Jean Vanhille :
ce recit me rajeunit.^La Galatée , m'entends-tu?Tu n'es plus là et moi,j'ai des cheveux gris pour le peu qui m'en reste.Il y a de cela quarante-huit ans,j'étais jeune premier-maitre et toi tu étais neuf sentant la peinture fraiche.Qu
sont devenus ces camarades remarquables que j'ai connu?et les commandants que j'y ai cotoyé:le lieutenant de
vaisseau Houel,puis le lieutenant de vaisseau Bréart de Boissanger.Quelle belle page de vie
Jean Vanhille
2. Le 16-10-2006 à 19:53:30 par Eric :
salut "le miiiiiiennnnnn!!!" Un petit bonjour de brest, j'espère que tu vas bien depuis le TRi..!!, rappelle toi, les retours à Lorient dans une 205 XAD blanche à une moyenne de 140/150 et devant nous,... une vilaine renault 19 bleu avec un "Sébastien LOEB" au volant d'une main et de l'autre une "AK 47". En espérant avoir bientôt de tes nouvelles, bye "le miiiiiiennnnnn!!!" Eric.
3. Le 21-04-2006 à 08:37:17 par beru : ex Mt mécanicien LINIGER :
Bonjour à tous
Le CDT DUPONT fut mon pacha sur LE TRIOMPHANT à CHERBOURG ,donc je l'ai très bien connu.
Je connais ausi la base de KEROMAN pour y avoir passé 8 ans:(SM SIRENE et VENUS) de 1984 à 1993
Merci pour ce site qui nous rappelle des bons souvenirs
N'hesiter pas à me contacter si vous etes dans la région
A bientot et vive les sous-mariniers
Béru.
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article

 

 

 
 
Rechercher sur le site


Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers de Nord-Artois
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi



Derniers commentaires
20-09 : La journée de la... - SEYS Bruno
20-09 : Narval - Le... - Jacques DUBOIS
19-09 : La journée de la... - DELAETER Jean-Luc
18-09 : 2017 Samedi 9... - SEYS Bruno
18-09 : 2017 Samedi 9... - SERPOLLIER
17-09 : 2017 Samedi 9... - patrick jacquemart
17-09 : 2017 Samedi 9... - PECHARD André
17-09 : 2017 Samedi 9... - SERE Claude
10-09 : Sous-marin Requin -... - dieudonne
10-09 : Doris III -... - JONCQUET Bruno

 

Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu
6. Comment ça marche un sous-marin ?
7. Aréthuse III - Des Sous-Marins de chasse de type classique
8. SNLE - Les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins en photos
9. Casabianca - Charles BERNARD, Sous-Marinier pendant la guerre 39-45, il nous retrace son embarquement sur ce Sous-Marin ...!
10. SNA - Les Sous-Marins Nucléaires d'Attaque en photos


 

 

 

 

   
Mentions légales | Plan du site | Contacts