L'Amicale Doris de l'AGASM vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous en 2020 pour une nouvelle marée

ALAMER le site Internet de l'association dédiée à la mémoire des anciens marins de 1939 a 1945 recherche des informations sur les marins originaires des Flandres maritimes

ALAMER le site Internet de l'association dédiée à la mémoire des anciens marins de 1939 a 1945 recherche des informations sur les marins originaires des Flandres maritimes
article posté le 13-05-2007 à 17:16:52, par Jean-Luc DELAETER

 


Le site de l'association ALAMER dédié à la mémoire des anciens marins de 1939 a 1945 atteint plus de 10 000 noms cités. Sur la totalité de ces marins plus de 150 d'entre aux sont originaires des Flandres maritimes.


 


- Nous venons notamment d'intégrer les équipages de remorqueurs qui ont participé à l'évacuation de Dunkerque en mai-Juin 1940.


 


- Recherchez vos anciens sur notre site . S'ils sont cités contactez nous pour créer leur page personnelle. S'ils ne sont pas présent contactez nous également nous les créerons ensemble.


 


 


TOUTE DEMANDE DE RENSEIGNEMENT DOIT ETRE ADRESSEE DIRECTEMENT AU SITE  " ALAMER " QUE VOUS TROUVEREZ EN TAPANT CE NOM SUR VOTRE MOTEUR DE RECHERCHE


Merci de nous aider pour ce devoir de mémoire. Merci de contacter Philippe BOUTELIER, Président d'ALAMER 39-45 sur

 
10 réactions
2. Le 31-01-2012 à 16:31:28 par prime :
Mon père était sur le navire Le Tornade coulé au large d'Oran le 8 novembre 1942, il m'en parlait peu car j'étais tro jeune, ma mémoire est du coup incomplète... je recherche des personnes (anciens marins) qui pourraient m'en parler. Par avance merci !
3. Le 16-12-2011 à 17:38:18 par MICHON :
Le rapport sur le naufrage du Loup de Mer existe sous la cote TTY 504 aux archives de la Marine nationale. Le chalutier "de la flottille de l'Etat" a été surpris par un ouragan à 15 milles au SW d'El Hank, dans la nuit du 16 au 17 février 1943. Il a sombré à 11h00. L'état de la mer a empêché toutes les tentatives de sortie des secours du port de Casablanca jusqu'à 13h00. Aucun survivant ni aucune épave n'ont été retouvés. Les archives ne contiennent pas la liste de l'équipage. C'est parce qu'il était en mission pour la marine nationale que ses personnels ont été déclarés "morts pour la france". A noter que ce chalutier comme beaucoup d'autres servait de dragueur auxiliaire et de surveillant des pêches. Affecté à Tunis en 1941, révisé à Marseille en 1942, il avait rejoint Casablanca via Oran le 08 novembre 1942, et s'était retrouvé par hasard, avec le convoi R42 dont il faisait partie, au milieu de la flotte américaine de débarquement devant Fedhala, et arraisonné.
4. Le 16-11-2011 à 21:46:05 par MICHON :
Bonjour,
je tiens à corriger une date dans mon commentaire précédent: il semblerait que c'est en septembre 1942 que le Loup de Mer avait fait une escale en France en zone encore libre. J'ignore s'il était alors toujours sous le régime de la réquisition comme AD 187.
5. Le 12-11-2011 à 12:48:32 par MICHON :
Bonjour,
je viens de lire deux contributions au sujet du "Loup de Mer"
Mon oncle Maurice Michon, mort pour la France, né à Paris en 1917 était également membre de cet équipage majoritairement boulonnais disparu en mer au large de Casablanca en février 1943. Il officiait en tant que radio, étant lui même démobilisé en décembre 1940 de l'aéronavale et resté en Afrique du nord. D'après ce que m'en a dit ma mère, il avait trouvé cet emploi sur ce chalutier qui ravitaillait les américains. Ses derniers messages indiquaient une voie d'eau et le bateau aurait mis plusieurs heures à couler, les autorités du port auraient interdit à d'autres équipages de sortir à son secours par crainte de la présence d'ennemis, ce qui aurait suscité un mouvement de protestation. Le chalutier aurait fait l'objet de réparations à Sète ou Port Vendres fin 1941, mon oncle en avait profité pour rendre une dernière visite à sa famille à Paris.J'aimerai savoir par quelle source l'origine du drame serait une action de la RAF.
6. Le 05-08-2011 à 08:36:01 par BARBE Christian :
Réponse à Michelle BELVAL DU 12-04-2009
Bonjour, je suis tombé sur votre site et la recherche concernant le loup de Mer coulé au Maroc.
Mon cousin Joseph BARBE Né le 30-10-1910 est décédé sur le Loup de Mer (navire originaire de Lorient) le 17-02-1943 au Maroc suite à une action de la chasse aérienne britannique alors que le navire de pêche était en train de pêcher.
ce qui explique "Mort pour la France"
Je n'ai rien d'autre comme information concernant ce drame.
Peut être pourriez-vous rechercher du côté de son fils encore vivant
Joseph MauriceBARBE né 25-03-1935 à Boulogne sur Mer.
J'ai perdu contact avec lui mais il se trouve dans la région Boulonnaise. Cordialement bonne recherches - Christian BARBE
7. Le 29-04-2009 à 11:00:28 par Nogé patrick :
Je recherche tous les renseignements possibles sur le naufrage du notre dame de lorette immatriculé AD 85, qui fut bombardé par l'aviation allemande devant le port de Dunkerque le 21 mai 1940 .
Je recherche photos d'équipage, confirmation du lieu exact du naufrage, rôle d'èquipage, si possible contact avec équipage survivant du sister ship témoin du bombardement
Une plaque commémorative seras établie dès que le rôle d'équipage seras retrouvé si vous désirez plus de renseignements vous pourrez me contacter je suis sur la région Dunkerquoise .
Merci d'avance

8. Le 12-04-2009 à 08:15:27 par Michelle BELVAL :
Bonjour,
Je recherche un bateau de pêche Le Loup de mer. Il a fait naufrage le 17 ou 23 février 1943 au large du Maroc.A son bord se trouvaient :
-Emile VASSEUR,mécanicien, né le 11 mai 1893 à Grand Fort Philipp,inscrit maritime n°17282 à Boulogne-sur-mer,
-Emile VASSEUR, fils du précédent, marin pêcheur,né le 12 août 1920 à Grand Fort Philippe,inscrit maritime n°18552 à Boulogne-sur-mer,tous deux déclarés morts pour la France par jugement du tribunal de Lorient du 21 décembre 1945
-Joseph BARBE, patron de pêche de Boulogne-sur-mer,
-Jean-Baptiste GOURNAY, patron de pêche de Le Portel,Pas de Calais
-Augustin LEPINE, patron de pêche de Boulogne-sur-mer.
Je voudrais connaitre l'histoire de ce bateau, les circonstances du naufrage,pourquoi les marins pêcheur sont déclarés morts pour la France.
Merci. Au plaisir de vous lire.


9. Le 31-01-2009 à 17:56:32 par Madame le Gall trégastel :
{Bonjour, Je ne retrouve plus mon père sur votre site.
Douarinou Guillaume tué le +8-11-1942 au large d'Oran sur le Tornade.Grace a votre site j'ai été rentre visite a Toulon l'été dernier a Monsieur Calamia ,rescapé du Tornade .Moment d'émotions ou il a pu me parler de vive voix de ces moments tragiques.
Grand merci a vous tous
Madame le Gall}
10. Le 07-12-2008 à 12:47:13 par Kelvoch :
Bonjour,
Votre site est excellent. J'aimerais avoir un renseignement : ce site concerne t-il aussi les marins pêcheurs de 1939 à 1945 ? Je suis à la recherche d'un bateau de pèche ayant fait naufrage en 1943. Au plaisir de vous lire.
11. Le 19-05-2007 à 21:32:47 par BOURDON Patrick Maître Principal radio retraité :
Bonsoir Monsieur
Bonsoir cher camarade,

Maitre Principal radio retraité, j'ai été sollicité par une dame handicapée qui était à la recherche d'un article de journal et de son cousin AVON Charles , Commandant du U 2326 disparu le 5 12 1946 et considéré , selon ce que j'ai pu lire par-ci par-là, perdu corps et bien le 7 12 1946.
Par relation avec d'anciens amis de la sous-marinade à Toulon, j'ai pu avoir par mail le message du Prémar de l'époque qui donnait les noms des militaires et civils à bord lors de ce terrible fait.
Cette personne voudrait savoir
a) s'il faut considérer la date de constat de disparition du sous-marin ou la date de " perdu corps et bien " comme date de décès des membres de l'équipage
b) s'il est possible et comment , où et par qui obtenir un acte de décès d'un membre de sa famille considéré comme perdu corps et bien.
Je vous en remercie par avance pour cette dame handicapée

Respectueusement et c
---------------ordialement en souvenir du bon temps de notre Royale

Patrick BOURDON f5mqw83@wanadoo.fr
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article
Rechercher sur le site
Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers des Hauts de France
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi
Derniers commentaires
12-02 : Sous-marin Monge - mabire
10-02 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - mescoff alain
10-02 : Eurydice - Le Sous-Marin - Témoignage de Jean-Claude... - GARON
03-02 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - leveneur gilbert
29-01 : Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie... - leveneur gilbert
Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets 50 ans après Une école de la Marine Nationale
5. Doris I Tragédie du Sous-Marin disparu