Prochaine réunion de l'Amicale Doris de l'AGASM à Watten le 9 septembre 2017
2008 - Pluvier P678 - Le patrouilleur de la Marine Nationale en escale à Dunkerque du 25 au 28 janvier
article posté le 02-02-2008 à 19:12:04, par Jean-Luc DELAETER

C'est ce vendredi 25 janvier 2008, par une journée ensoleillée qu'a choisi le patrouilleur de la Marine Nationale Pluvier (P678) pour rendre visite aux Dunkerquois. Le Pluvier a croisé le phare de Saint-Pol aux environs de 9h10mn, passé l'écluse Trystram et a stoppé les machines aux allentours de 10h20mn après s'être amarré au quai Freycinet 1 de la darse 1, à proximité de la gare Maritime et de l'Université.


 



 



 


En cette période de Carnaval, nous souhaitons la bienvenue au Pluvier et à son équipage. -


 Notre volonté était de réaliser un petit reportage sur le Pluvier et suite à une entrevue avec le Commandant en second, un Enseigne de Vaisseau de première classe et le Lieutenant de Vaisseau Charles Eric CANONNE, Commandant du navire, nous avons pu avoir l'autorisation de visiter ce bâtiment qui n'a que 10 ans. C'est le Second-Maitre Laurent FLEURY qui est notre guide.


 



 


Ce "petit bâtiment" armé par la Marine Nationale est dit de service public, situation reconnaissable aux bandes tricolores en biais sur la coque tout comme les Douanes, les Affaires Maritimes, les baliseurs et les remorqueurs de haute mer. Il a une architecture un peu particulière parce que construit à partir de plans de chantier civil pour des missions de surveillance de la pêche, de la navigation de secours dans une bande proche du littoral. Cette construction présente l'avantage d'avoir un agencement tout à fait différent des bâtiments de combats. Les locaux ont une toute autre conception et d'autres matériaux. Le Pluvier a démontré toute son efficacité et son utilité en faisant l'actualité la semaine dernière car il porta secours aux occupants d'un avion anglais qui s'abîma au large de Cherbourg et un homme fut sauvé. Ici, l'actualité du Pluvier sur le site de netmarine Le combat n'étant pas sa vocation première son armement le plus apparent se trouve sur le pont avec deux mitrailleuses 12,7 m/m placées à chaque bord du navire.


 


 


         


 


 


- sans oublier le canon à eau de 20 bars et qui porte à plus de 10 mètres


 


Son équipage est composé en temps normal de 21 hommes : -3 Officiers -15 Officiers Mariniers -3 Quartiers-Maîtres et Matelots. Son architecture avec ses hautes superstructures et un tirant d'eau de seulement 2,3 mètres laisse deviner que par forte mer il faut être bien amariné.


 



 


Quelques caractéristiques : - Déplacement : 390 tonnes à pleine charge - Longueur : 54 mètres - Largeur : 10 mètres - Propulsion : Diesel 2 moteurs de 2764 CV les Pères et deux moteurs de 851 CV les Fils - Autonomie : 4.500 nautiques à 12 noeuds - Vitesse Maximale : 23 noeuds - Système de navigation par satellite GPS - 2 radars de navigation - Station de télécommunication par satellite inmarsat - Emetteurs/récepteurs radio : 1 VHF, 1 UHF, 2 HF - Récepteur SMDSM : Système Mondial de Détresse et de Sauvetage en Mer - 2 embarcations pneumatiques àfond rigide : 1 type Zodiac et 1 type Hurricane 30 noeuds mis en oeuvre à partir du radier Venant du pont arrière on accède à la première coursive par la place Dixmude où se trouve le carré des officiers mariniers.


 



 


- Pour les coursives, des noms de rues et de lieux qui appartiennent à la ville du Guilvinec, sa ville marraine depuis le 22 mai 1999. - Un tableau nous rappelle qu'un précédent bâtiment portant le nom de Pluvier a participé à la guerre du Tonkin. - Nous trouvons le bureau du service intérieur où œuvre le capitaine d'armes


 



 


- le carré des officiers et les logements des officiers.


Dans la même coursive se trouve aussi la cuisine qui est très bien équipée. Il n'y a qu'un seul cuisinier mais il est parait-il très bon. Il y a aussi l'infirmerie. A l'extrémité de la coursive l'accès à la plage avant.


 



 


Elle est très large et offre une très belle vue sur la passerelle. De retour à l'intérieur une première échelle nous mène au pont inférieur où se trouvent les locaux de l'équipage. 4 personnes par chambre avec salle de bain dans chaque chambre. A la partie avant, la cambuse et les frigos. Lieux très importants.


 



 



 


Mais aussi un local pour les machines à laver. Une seconde échelle un peu plus en arrière et c'est en bas la coursive des logements et bureaux des officiers mariniers supérieurs ou " maîtres chargés " comme l'on disait autrefois. Ils ne sont que 2 par poste mais il y a un bureau. A l'arrière de la coursive un local où s'effectuent des manœuvres de mise en route et arrêt des machines, de générateurs, des mouvements de combustible. Ce poste n'est occupé qu'au poste de manœuvre.


 



 


C'est par ce poste que l'on accède au compartiment machine ou moteur. Il y a quatre moteurs diesels, deux gros de 2750 CV (Père) et deux plus petits de 851 CV (Fils). Un de chaque sur chaque ligne d'arbre. Sa vitesse maximale est de 23 nœuds


 



 



 



 


Pour les longs déplacements il est fait usage des gros mais pour une navigation lente sur un lieu de surveillance il est fait usage des petits qui sont plus économiques.


 



 


Un réducteur embrayeur automatique lie les moteurs à la ligne d'arbre. Dans le même compartiment se trouvent également deux groupes générateurs d'électricité. Ils sont très bruyants et ne pas porter de casque est insupportable. Un troisième ensemble se trouve sur la plage arrière. Plus en arrière deux petits locaux de service, atelier des mécaniciens et soute du bosco.


 



 


Dans la partie arrière et centrale, un radier qui permet d'accueillir un canot pneumatique propulsé par un hydrojet. Oui le tableau arrière et une partie du pont s'ouvrent pour la mise à l'eau de ce canot.


 



 


Nous poursuivons notre visite par la passerelle.


 



 


Elle est immense et en navigation il n'y a que 3 personnes et une seule peut se déplacer. Comme sur de nombreux nouveaux bâtiments la barre est un simple joystick mais la barre de secours est en bois.


 



 



 


Cette passerelle est équipée de tout ce qui se fait en matière de navigation par appareil électronique, G.P.S sondeur, radar, station de télécommunication par satellite et autres moyens. Un logiciel nous permet de voir le chemin parcouru dans le port de Dunkerque lors de l'arrivée du bâtiment. Un autre écran permet la surveillance du compartiment moteur.


 



 


Surveillance du Radier


 


Il y a un poste particulier pour la conduite des moteurs. Tout est prévu, la rotation de la ligne d'arbre le pas des hélices; car elles sont à pas variables; la situation des moteurs embrayés ou non, les niveaux des liquides, l'indication des ouvertures de portes, la surveillance des "zones" et non plus des "tranches" pour l'incendie,. Il y a aussi le tableau pour l'allumage des feux de navigation etc., etc.


 



 



 


En arrière de la passerelle, la cheminée qui porte le pavillon signalant l'autorité du bâtiment pour le contrôle des pêches, le matériel pour les exercices "d'un homme à la mer ". Exercice qui se fait assez couramment. Nous trouvons aussi les deux mitrailleuses.


 



 



 


- Le Commandant quitte le bord, arrivé sur le quai nous aperçois et c'est d'un signe cordial de la main qu'il nous salut, nous rendons son salut.


 



 


Alors que nous sommes surl pont, un matelot hisse le "3° substitut" Qu'est-ce donc ? Un pavillon triangulaire noir et blanc qui signale que le Commandant n'est pas à bord.


 



 


Sur la plage arrière un deuxième canot, plus petit et la grue pour sa mise à l'eau


 



 



 


Nous avons fait une visite très intéressante, l'accueil a été excellent, tradition marine oblige, encore une échelle à descendre et nous sllons retrouver "le plancher des vaches"


 



 


Le vent souffle avec force et le pavillon lui rend bien......


 



 


- Il est 9 heures le lundi 28 janvier, comme prévu, le Patrouilleur Pluvier prend la mer et dit au revoir à Dunkerque


 



 



 



 


- Le pont du Môle 2 a pivoté et laisse passer le navire de la Marine Nationale


 



 



 


- Sa porte de sortie sera la même que celle d'entrée, ce sera l'écluse Trystram


 



 


- Nous souhaitons bonne mer et bon vent au Pluvier et nous lui disons à bientôt....... Ici, le Pluvier sur le site de la Marine Nationale L'album de photos Picasa du Patrouilleur Pluvier du 25 au 28 janvier 2008 en escale au Port Est de Dunkerque

 
5 réactions
1. Le 05-03-2008 à 00:48:11 par Courageaux anonyme :
Excellent reportage ! Merci de nous avoir fait partager votre visite ainsi que vos photos !


2. Le 01-03-2008 à 20:32:30 par Courageaux anonyme :
Merci beaucoup pour votre très sympathique reportage.
En espérant avoir l'occasion de revenir bientôt à Dunkerque
LV Canonne
3. Le 05-02-2008 à 16:18:03 par Sympathisant AMMAC :
Pour un profane de la Marine ,j'ai trouvé votre reportage trés interressant et instructif.
N'Ayant pu le visiter de visu je vous remercie pour cet excellant article
Bien a vous
JJBROUT

4. Le 03-02-2008 à 23:21:22 par pépé79 :
Salut les Chtis ,

Vos reportages sont pratiquement en direct , je me régale , merci ;José tu es toujours où il faut.....
J'espère être à Dunkerque en 2009 pour le congrès de l'Agasm.

amicalement
5. Le 29-01-2008 à 19:00:51 par Courageaux anonyme :
Bravo pour ton reportage photo l' ancien je suis ex- 2677 T 53 indochine a bord du TP LAC TCHAD et ancien de la Sureté Navale à DUNKERQUE, mon bureau etait avec la police dans le parc de la marine a cité du bok haus Bon vent l' ami et au plaisir notre ami commun jean loonis te communiquera mon adresse au cas ou il ne serait pas transmis. Bon vent à toi l' Ami. Floréal
ps : sur skype mon pseudo esty " flo622"
 

Ajouter un commentaire
Je désire ajouter un nouveau commentaire pour cet article

 

 

 
 
Rechercher sur le site


Le plan du site
Section Doris de l'AGASM - Les Sous-Mariniers de Flandres-Artois
Les Officiers Mariniers de Nord-Artois
Association "Un Sous-Marin à Dunkerque"
Nos reportages textes et photos - Nos Bases Picasa
Recherches - Témoignages
Bibliothèque - Maquettes - Vidéothèque - Presse - Sur la toile
Actualité - Cérémonies - Commémorations
AGASM et ses sections
AMMAC
La Marine Nationale
ACORAM - Section de Dunkerque
En souvenir de.
Offres d'Emploi



Derniers commentaires
20-09 : La journée de la... - SEYS Bruno
20-09 : Narval - Le... - Jacques DUBOIS
19-09 : La journée de la... - DELAETER Jean-Luc
18-09 : 2017 Samedi 9... - SEYS Bruno
18-09 : 2017 Samedi 9... - SERPOLLIER
17-09 : 2017 Samedi 9... - patrick jacquemart
17-09 : 2017 Samedi 9... - PECHARD André
17-09 : 2017 Samedi 9... - SERE Claude
10-09 : Sous-marin Requin -... - dieudonne
10-09 : Doris III -... - JONCQUET Bruno

 

Les billets les plus populaires
1. Sous-Marin Requin S 634 - Un Sous-Marin faisant partie de l'escadre de l'atlantique et basé à la BSM de Kéroman de Lorient
2. La base abri de Dunkerque de 1941 à 1958
3. Emeraude - Un Sous-marin Nucléaire d'Attaque - Le mercredi 30 mars 1994 un accident mortel sur le SNA
4. Les arpets, 50 ans après - Une école de la Marine Nationale.
5. Doris I - Tragédie du Sous-Marin disparu
6. Comment ça marche un sous-marin ?
7. Aréthuse III - Des Sous-Marins de chasse de type classique
8. SNLE - Les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins en photos
9. Casabianca - Charles BERNARD, Sous-Marinier pendant la guerre 39-45, il nous retrace son embarquement sur ce Sous-Marin ...!
10. SNA - Les Sous-Marins Nucléaires d'Attaque en photos


 

 

 

 

   
Mentions légales | Plan du site | Contacts